Publié dans DDM, monde du vivant

Projet d’élevage de vers de farine

Cette année j’ai la chance de bénéficier de l’intervention dans ma classe d’une étudiante en sciences, Solène, dans le cadre d’un projet ASTEP (accompagnement en sciences et technologie à l’école primaire).

Image1Elle m’a proposé une séquence de 6 séances que nous construisons ensemble:

Séance 1: observation – premières hypothèses.

Lors de la première séance, nous observons ces petites bêtes afin d’émettre des hypothèses

  • Que sont ces bêtes? réponse individuelle, puis collective

Les élèves ont proposé: chenille, ver, larve,sangsue.

Solène a validé larve et ver. On a ensuite précisé « ver de farine », car plusieurs élèves avaient remarqué la présence de farine sur la bouche de ces vers.

Les élèves ont aussi fait part de leurs observations: la bête a 6 pattes, 2 antennes, 2 pinces,des anneaux…

  • observation plus fine et dessin

    Les élèves dessinent les vers, en utilisant des loupes afin de bien les observer.

  • légender un dessin de ver de farine

Enfin,  nous légendons un dessin de ver de farine: les antennes, les pinces, les anneaux du thorax, les anneaux de l’abdomen, les pattes.

En fin de séance, Solène a posé une nouvelle question:

  • qu’est-ce qu’elles peuvent bien manger?

les enfants ont bien-sûr pensé à la farine, mais ont fait également tout un tas d’autres propositions: des carottes,de la salade (Solène a emmené des endives), de l’herbe, du chocolat,de la terre, des feuilles, des céréales, des croquettes, du pain, des feuilles, du bois, des fruits (Solène avait des noix), du fromage, des biscuits, ….

Solène a sorti des petites boîtes d’observation, et avec l’aide de quelques élèves (car c’était l’heure de la récré), elle a placé dans chacune de ces boîtes 2 vers de farine avec une sorte d’aliment.

Les élèves ont pris en photo les boîtes d’observation. Nous allons bien les surveiller, et prendre des photos chaque jour, afin de voir si les quantités de nourriture baissent ou non.

Image1

 

Séance 2:

Séance 3: la métamorphose: observation d’une nymphe.

Solène est venue à l’école avec 3 nymphes qu’elle avait conservées au frigo (nos vers de farine à nous ne sont pas encore assez gros…)

On les a observées, afin de voir ce qui ressemblait encore à un ver, et ce qui était différent.

On a légendé un schéma de nymphe.

On a imaginé en quoi elle allait se transformer: les élèves ont proposé des libellules.

Publicités

Auteur :

maitresse cycle 2

Un petit commentaire, ça fait toujours plaisir!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s